viernes, septiembre 21, 2007

Internet, avant les amis et le sexe

Internet, avant les amis et le sexe

par Astrid Girardeau

tags : sexe, dépendance

CC Bhollar

Pour beaucoup d’internautes américains, Internet est devenu une véritable obsession dont ils ne peuvent vivre éloignés. Quitte à délaisser leurs amis et leur vie sexuelle. C’est ce que révèle un sondage réalisé début septembre par le cabinet JWT sur l’importance de l’utilisation du téléphone portable et d’Internet (1).

A la question de savoir combien de temps ils pouvaient vivre normalement sans se connecter au web, 15 % ont répondu un jour ou moins, 21 % deux jours et 19% « quelques jours ». La majorité a avoué ne pas pouvoir envisager plus d’une semaine de sevrage, et 48% ressentir un manque important quand ils se retrouvent sans accès Internet ou téléphone portable.

Les journées ne faisant toujours que 24 heures, quand le temps en ligne augmente, la vie sociale et le couple trinquent. 28 % des sondés admettent en effet consacrer moins de temps à leur vie sociale réelle, et 20 % avoir une vie sexuelle moins importante.

« Les gens nous disent à quel point ils se sentent isolés et s’ennuient quand ils sont dans l’incapacité de se connecter. (...) Ils sont déconnectés du monde, de leurs amis et de leur famille. » résume Ann Mack, responsable chez JWT. Selon elle, cette population ne se contente plus d’un accès haut-débit à domicile et sollicite des produits comme l’iPhone ou le Blackberry qui offrent une mobilité à portée de main.

(1) L’étude a été réalisée du 7 et 11 septembre 2007 sur un panel de 1 011 personnes .



No hay comentarios.: