miércoles, septiembre 05, 2007

Des vétérans contre le jeu vidéo de l’Armée américaine



Des vétérans contre le jeu vidéo de l’Armée américaine

Un groupe de vétérans a organisé une petite manifestation contre le jeu vidéo gratuit de l’US Army.

Liberation.fr

par Sébastien Delahaye

tags : politique, vidéo, violence, FPS, polémique, youtube

DR

Depuis cinq ans, l’Armée américaine développe et publie un jeu vidéo, le bien nommé America’s Army. Un jeu de tir en vue subjective, en téléchargement gratuit sur Internet, qui a pour but de faire découvrir l’Armée aux jeunes Américains. Et, si possible, tenter de les enrôler par la suite, une fois qu’ils auront bien assimilé les valeurs de l’Armée. Depuis la mise en ligne du jeu, America’s Army a été téléchargé plus de 40 millions de fois, et près de 9 millions de personnes dans le monde l’ont essayé. L’Armée américaine, qui reste discrète sur ses chiffres de recrutement via le jeu vidéo, a plusieurs fois fait savoir que ses objectifs étaient atteints. Et l’US Army ne compte pas en rester là : une nouvelle version est prévue dans les prochains mois sur PC, ainsi que des déclinaisons sur consoles et téléphones portables. Début juillet, l’US Army avait même lancé un grand tournoi multijoueur online autour de son jeu vidéo, autorisant les recruteurs de l’Armée à récupérer les coordonnées personnelles des participants.

Mais ce petit outil de propagande vidéoludique a parfois du mal à passer, notamment parce qu’il aseptise quelque peu la réalité des combats. Le mois dernier, un groupe de vétérans de la Guerre en Irak s’est ainsi réuni devant un stand promouvant America’s Army, lors d’un salon à St Louis, dans le Missouri. Les 90 anciens militaires, alignés, ont crié à trois reprises « War is not a game » ! (« la guerre n’est pas un jeu »). But de l’opération : protester contre les méthodes de recrutement de l’armée. L’événement, de taille limitée, ne devrait pas modifier grand chose à la politique de l’US Army. Mais, filmé par une caméra, il s’est sans tarder retrouvé sur Youtube, lui offrant une diffusion mondiale.

Publicar un comentario

 Suscribirse a este Blog